Maman (28 Octobre 1940)

Elle aimait particulièrement les rubans, les boutons et les passementeries. Elle écumait les   brocanteurs, les Puces, les merceries et finissait toujours par découvrir la merveille qui lui manquait, celle qui lui fallait, celle qu'elle retrouvait, celle qui lui rappelait les dames catéchèses ou les vieilles demoiselles de son enfance, celle qui lui plaisait. Elle cousait…

La crémière

Madame Leclerc, la crémière portait toujours un tablier bleu sur une blouse blanche, ses pieds étaient bien au chaud dans des sabots remplis de paille, sa permanente était toujours impeccablement couleur queue de bœuf : elle sentait le fromage et la crème. Elle vendait sa marchandise sans un sourire, houspillant ses vendeuses dont je ne…

Mademoiselle Besnard

Mademoiselle Besnard était une vraie demoiselle née à la fin du 19ème siècle. Elle habitait au 6ème étage d’un immeuble parisien. La porte s’ouvrait sur deux petites pièces qui sentaient bon la cuisine mijotée et les biscuits gardés dans une boite en fer. Tout évoquait un monde révolu : le papier peint à ramage marron, les cadres…

La Boucherie Chevaline

Le lundi était jour chômé rue du Faubourg Saint-Denis. Les commerçants terminaient leur semaine après le marché du dimanche matin. Au milieu du bruit assourdissant des camions bennes, de l'eau ruisselant pour la grande toilette des trottoirs, des denrées fanées, moisies, piétinées qui gisaient pêle-mêle avec les cageots éventrés, les balayeurs s'activaient, les derniers passants,…

Le Grainetier

 Boudiné dans sa blouse grise, les mains dans le dos, les jambes écartées, attendant le client -rare en milieu de semaine- le grainetier du Faubourg Saint Denis avait mauvaise réputation : les habitants du quartier le trouvaient âpre au gain. Le cheveu gominé, le visage couperosé aux yeux ronds inexpressifs, il s’ennuyait. Il attendait impatiemment…

La Boucherie

Le cheveu ondulé, la moustache peignée, Monsieur Vaucelle était un petit homme rondelet au sourire affable. Enveloppé dans un grand tablier blanc noué selon les règles, il maniait le hachoir, le couteau à désosser et autres outils à découper avec un art consommé. Il était, selon des avis autorisés, le plus talentueux boucher de la…

Le Marchand de roses

Chaque dimanche, jour du marché dans la rue du Faubourg Saint-Denis, Papa achetait un bouquet de roses à Maman. Il n’allait pas chez la fleuriste mais chez un marchand de quatre saisons qui étalait ses bouquets sur une charrette basse qu’il tirait en boitant. Il m’impressionnait ce grand homme maigre au teint basané et marqué.…