Journal d’une carte vermeil (18)

Ce triste mois d'août 2021 se termine sous un ciel gris et monotone, je pense à Baudelaire : Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercleSur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,Et que de l'horizon embrassant tout le cercleIl nous verse un jour noir plus triste que les nuits ; Quand la…

Jean Richepin : vu par Emile Goudeau dans 10 ans de Bohème

Voici un extrait qui rappelle qui fut Richepin, le bohème, ami d'Emile Goudeau, le fondateur du Cercles des Hydropathes et de la revue Hydropathe L'Hydropathe, no 1 du 22 janvier 1879, avec Émile Goudeau, caricaturé par Cabriol.

Journal d’une carte vermeil (17)

Je me souviens de la jeune femme souriante, affable, accueillante et chaleureuse que j'étais mais les autres m'ont ôté toute l'empathie que j'éprouvais pour mes prochains. Aujourd'hui, sans pour autant être devenue une vieille aigrie, je ne supporte plus l'hypocrisie des sourires, des amabilités enfin des salamalecs qui font croire au monde que nous sommes…

Les Poilus face à la Mort

Nationalisme (1ère partie) Dulce et decorum est pro patriae mori1                                                                                                                          Horace Le nationalisme de plus en plus prégnant non seulement dans les écoles, mais aussi dans la vie politique, la littérature, l'université, avait trouvé des orateurs enfiévrés dont  le plus fervent est Barrès qui, fidèle à l'idéal patriotique de Déroulède, écrit au début de…

Les Poilus face à la Mort

Endoctrinement ou Enthousiasme (3e partie) On doit aussi tenir compte, pour les réservistes, de la joie de retrouver les vieux camarades du service militaire avec qui ils ont partagé, pendant deux ans, la même vie de caserne comme Léon Hugon (Paroles de Poilus : Lettres et carnets du front) qui écrit à sa femme :…

La Mode

Encore un auteur oublié, il faut dire qu'il n'a publié que quatre œuvres mais celle dont je vous livre un extrait, devrait être rééditée toutes les décennies ! Son titre est explicite : Les mœurs d'aujourd'hui. (1873) Et oh ! surprise ! Rien de nouveau sous les cieux du XXIe siècle. On se reconnaît dans…

Baudelaire vu par ses contemporains

C'est l'année Baudelaire ! Il aurait eu 200 ans alors tous les bobos, pseudos connaisseurs, pseudos n'importe quoi viennent se répandre sur telle ou telle chaîne médiatique et leur discours est vide, superficiel, atterrant, insultant, ignare : ils s'écoutent parler de Baudelaire mais ne parlent pas de Baudelaire ! Alors en hommage à celui que…

Journal d’une carte vermeil (16)

C'est à 61 ans que j'ai pris conscience des violences que je subis depuis plus de 50 ans de la part de mes semblables. J'entendais mon mari interroger une étudiante qui soutenait sa maîtrise, il était bienveillant et un véritable échange s'est établi entre eux alors mon combat pour obtenir mes examens m'est revenu en…

Etonnant, non ?

Qui se souvient de François de Nion ? Quelques mots pris sur Wikipédia : "François Doré, comte de Nion, dit François de Nion (1856-1923), est un romancier et auteur dramatique français.  Né d'un père ministre plénipotentiaire, signataire du traité de Tanger en 1844, François de Nion entre à sa suite dans la diplomatie pour devenir attaché à l'ambassade de Paris,…

Monde de Fous

Il a suffi d'une promenade au Parc Barbieux, patrimoine roubaisien bien connu pour son calme et sa tranquillité, pour mettre fin à 50 ans de tolérance ! Je pensais sincèrement avoir conservé quelque indulgence pour les enfantillages de mes congénères mais une séance d'aérobic de quinquagénaires conformes aux standards du jeunisme ambiant a ébranlé mes…