Les Bas-Bleus

Molière les appelait des femmes savantes ; nous les avons nommées Bas Bleus. Pourquoi ? Je n'en sais rien et je ne m'en occupe guère. Mais j'aime ce nom, qui ne signifie absolument rien, par cela seul qu'il dénonce cette espèce féminine par un mot du genre masculin. Tant que la femme reste blanchisseuse, actrice,…

Merci, Mesdames et Messieurs …

Le féminisme s'est construit sur plusieurs siècles mais l'élément déclencheur est la Révolution de 1789. Les femmes y participèrent activement mais elles furent oubliées dans les textes. Les hommes écrivirent la Déclaration des Droits de l'Homme alors une voix de femme s'éleva contre cet oubli : celle d'Olympe de Gouges (1748-1793). Cette femme issu d'un…

On se calme …

Aujourd'hui, le verdict est tombé : Mr et Mme Patate ne doivent plus exister sous un genre, cela relève de la discrimination ! Ils s'appelleront désormais Patate quelque chose. Les bras m'en tombent ! Mes enfants ont eu un Mr Patate et apparemment ils n'ont pas de traumatisme sexuel et leur orientation sexuelle n'a aucun…

Les Poilus face à la Mort

Enthousiasme ou Endoctrinement (1ère partie)                                                                                                           Je ne suis pas mouton, ce qui fait que je ne suis rien Stendhal Lorsqu'éclate la guerre en août 14, ces générations de jeunes hommes, élevés à l'école de la Troisième République, sont-ils prêts à en découdre avec l'envahisseur, avec l'ennemi que l'on doit bouter hors de France, à…

Ô rage, Ô désespoir…

C'est donc cela le monde que nous laissons à nos enfants et petits-enfants ! Un monde fabriqué par des mercantis au service du grand capital ! Un monde que nous avons laissé détruire par peur de perdre notre confort. Pour ce confort nous avons fermé les yeux sur la destruction de notre faune, notre flore…,…

Journal d’une carte vermeil (10)

Soixante ans et huit mois ! Je me revois, adolescente, heureuse d'aller à l'Olympia entendre chanter mon "idole !" Non, je ne déchirais pas ma robe devant les Beatles ou les Rolling Stone, je ne me pâmais pas devant un de ces freluquets à la mode, mais mon cœur battait pour Mouloudji. Emerveillée de le…

Les Poilus face à la Mort

L'Influence de l'école sous la IIIe République (3eme Partie) L'influence du maître allemand ou français, est telle que, dans A l'ouest rien de nouveau, Remarque écrit :  “Kantorek, pendant les cours de gymnastique, nous fit des discours jusqu'à ce que notre classe tout entière se rendît, en rang, sous sa conduite, au bureau de recrutement,…

Simplification

Nous sommes à l'ère de la simplification. Chaque jour nous apporte la preuve de l'appauvrissement de la langue, de l'art, du divertissement, de la culture, de la pensée, du sport, de l'esprit critique, de la cuisine, de l'amour, etc... et surtout de l'Education Nationale ! De la maternelle à l'université, la simplification prend des proportions…

Anthologie (5)

Alexandre Dumas fils (1824-1895) : connu pour être le fils de son père, pour sa Dame aux Camélias, ses maitresses, son esprit et cette phrase ignoble : « Nous ne dirons rien de ces femelles, par respect pour les femmes à qui elles ressemblent quand elles sont mortes », phrase extraite de la lettre qu’il envoya au rédacteur en…

Les Poilus face à la Mort

L'influence de l'école de la IIIe République (2ème partie) L'apprentissage de la lecture est réellement pris en compte à partir de 1868 quand les classes primaires seront divisées en trois niveaux, ceux que l'on connait d'ailleurs encore aujourd'hui. La lecture est un des points clés pour les politiques de Ferry à Jaurès. Ce dernier, en…