Illustrations de Victor Mignot. Proses de MM.
Maurice Beaubourg, André Beaunier ….

Voici un texte d’Edmond Pilon (1874-1945), qui suivit le chemin tracé par Zola, ce chemin qui permettait à la bourgeoisie de penser qu’une petite blanchisseuse n’était souvent qu’une ouvrière née pour le vice, alors pourquoi la respecter ! Je suis particulièrement sensible aux petites blanchisseuses puisque mon arrière-grand-mère et ma grand-mère ont appartenu à cette corporation. Enfin, femme, je tente de défendre ces femmes qui, souffrant sous le joug impitoyable du patriarcat, n’avaient à leur disposition que peu de moyens pour échapper à ces prédateurs. Ce texte est encore un de ces fantasmes masculins qui ont permis à ces messieurs d’user impunément de leur pouvoir afin de séduire et violer des jeunes filles que la vie n’avait pas fait naître dans un milieu préservé, protégé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s