2/ Aujourd’hui des réfugiés ukrainiens frais et roses viennent s’exprimer dans les médias, sous le regard attendri et larmoyant des journalistes, des politiques, des artistes, enfin de tout ce que notre société est capable de fournir. Pendant ce temps, 25 migrants venus d’Afrique meurent dans la Méditerranée sans le moindre regard de ces mêmes médias. Alors je me souviens. C’était dans la nuit du 24 Décembre 2020. Elle s’appelait Mimi, elle avait traversé l’Afrique avec ses deux enfants, son périple avait duré plus de deux ans. Elle n’était plus très loin, il fallait traverser la Méditerranée. C’est là qu’elle est morte avec ses deux petits enfants dans ses bras. Elle n’a pas eu droit aux larmes des politicards, des journaleux, des artistes. Moi c’est Mimi et ses deux enfants que je pleure et tous ces migrants rejetés à la mer pour y mourir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s