Journal d’une carte vermeil (10)

Soixante ans et huit mois ! Je me revois, adolescente, heureuse d'aller à l'Olympia entendre chanter mon "idole !" Non, je ne déchirais pas ma robe devant les Beatles ou les Rolling Stone, je ne me pâmais pas devant un de ces freluquets à la mode, mais mon cœur battait pour Mouloudji. Emerveillée de le…

Journal d’une carte vermeil (3)

Enfant, je rêvais de grandes tables familiales autour desquelles les rires, la chaleur et l’amour étaient au rendez-vous. Soixante ans plus tard, je ne rêve plus de cela, j’espère seulement que mes enfants, trouveront le bonheur. Pourquoi un fils refuse-t-il de voir sa mère lors de son mariage ? Combien, je pleurais, jeune fille, en lisant…