Journal d’une carte vermeil (5)

 J’ai 60 ans et chaque jour le temps passe au rythme des médicaments que j’avale pour rester en vie. Je me revois jeune fille, jeune femme belle, rayonnante de santé, insouciante… Et voici maintenant 20 ans que je gère une santé défaillante et un corps dont j’ai honte. Chaque semaine, je remplis consciencieusement mes piluliers…