Paragraphe : A la mémoire d’Horace de Viel-Castel

Comme toujours j'aimerais tant que Bloy ou Castel viennent écrire sur notre monde en déliquescence. Assise sur un banc, au soleil, je regardais un joli pigeon blanc picorer, picoter, becqueter, à mes pieds. A quelques mètres de moi, appuyée sur un grillage, une toute jeune fille, crapaütant consciencieusement, regardait avec inquiétude ce jeune pigeon. Ce…

Paragraphe : A la mémoire d’Horace de Viel-Castel

Nous avons tous, parmi nos connaissances, un pékin qui connaît tout sur tout. Une espèce en fâcheuse expansion depuis que You tube et ses You tubeurs propagent le savoir sur écran. Si l'on est connecté, l'on a entendu le génial scientifique qui explique que, la merveilleuse cheffe d'entreprise qui donne ses secrets de réussite, un…

Paragraphe : A la mémoire d’Horace de Viel-Castel

Je suis devenue une dame d'âge respectable qui ne se déplace plus qu'avec sa canne. Lorsque je prends un transport en commun, j'estime avoir le droit de m'asseoir et, dans ma vieillesse râleuse, j'estime que les jeunes gens ou filles doivent se lever pour me laisser leur place. Mais cela c'était avant ! Aujourd'hui affalés,…

Paragraphes : A la mémoire d’Horace de Viel-Castel

Comme chaque année la période des campings revient aussi immuable que le retour des oiseaux migrateurs. Comme eux, le campeur classique revient dans le camping sympa qu'il a découvert soit l'année précédente, soit l'année de son mariage. Il connaît tout le monde, a essayé tous les emplacements et est toujours de bon conseil pour les…

Paragraphes : A la mémoire d’Horace de Viel-Castel

Partir un jour sans retour beuglaient les Boy's Band français dans les années 1990, cela me faisait rire de voir mon fils chanter ça en partant au collège. Je n'ai plus envie de rire lorsque je constate l'atomisation de la variété française que ces sympathiques garçons ont déclenché ! Est-ce pour cela qu'encore une fois…